community management, Uncategorized

Twitter, opération influence réussie!

Ouvrir un compte Twitter et se faire suivre par quelques Twittos n’est pas difficile. Mais devenir un community manager influent est une toute autre paire de manche. 

Pour exercer une influence, il est nécessaire d’acquérir, d’abord, une certaine crédibilité. Sur Twitter, qu’on le veuille ou non, la crédibilité est liée au « compteur ». Je veux bien-sûr parler du nombre de « followers » affiché sur votre profil. Le plus vous avez de «followers», le plus vous avez de chances d’être perçu comme crédible. Et, comme l’effet boule de neige, le simple fait d’être populaire suffira à convaincre d’autres twittos à vous suivre. Bien-sûr, certains objecteront, à raison, que cela n’implique pas qu’on est réellement lu et que ce n’est pas un gage d’influence en soi. C’est pour cela que des outils comme Klout permettent de croiser ce paramètre avec d’autres comme le nombre de mentions et de retweets.

Il existe des tas de conseils sur le web nous disant comment gagner en popularité mais peu insistent sur l’importance de connaître son réseau et de définir sa ligne éditoriale en fonction.

1. S’immerger dans le réseau

La première étape consiste à suivre les personnes ou organisations intéressantes avec lesquelles rentrer en contact. Cela permettra de vous signaler auprès des twittos importants et de vous faire suivre à votre tour (follow back).

  • Créez une carte mentale des entités qui nous viennent à l’esprit. Commencer par groupe, par exemple (la presse, les bloggeurs, les clients, les prospects) ou par thématique.
  • Suivez les listes intéressantes créées par d’autres. (Les listes sont crées par des utilisateurs de Twitter pour classer les gens qu’ils suivent. Ceux-ci sont souvent classés par thématique.)
  • Servez-vous des répertoires ou autres moteurs de recherches verticaux. En voici deux: wefollow.com, listorious.com. Il existe même des sites spécialisés pour certains métiers (par exemple, mediaontwitter.com pour les journalistes)

2. Connaitre son réseau

Pour savoir comment être pertinent, il faut bien-sûr savoir pour qui on twitte et connaître les attentes de son public. Contrairement aux blogs et autres média, Twitter permet de savoir exactement qui vous suit et d’en apprendre plus sur elle ou lui.

  • Consultez son profil pour savoir ce que fait la personne. Le plus souvent, il y est inclus un lien vers son site ou celui de son entreprise.
  • Consultez la liste des twittos qu’il suit lui-même. Cela vous en apprendra beaucoup sur ses centres d’intérêts.
  • Lisez ses tweets.
  • Trouvez à quelle heure de la journée, ils sont actifs sur Twitter.
  • Organisez vos tweets en fonction.

3. Définir sa ligne éditoriale

Il y a des tonnes de gens à suivre sur Twitter délivrant plusieurs tweets quotidiennement. Pour être un twittos reconnu, il est important de faire la différence par une ligne éditoriale originale qui colle aux attentes de l’audience.

  • Demandez-vous ce qui plairait ou serait utile à votre audience. Faites une liste (par exemple, les bons plans pour acquérir les derniers accessoires Mac). @holykaw a, par exemple, bâti son audience en offrant des trucs et astuces originaux et utiles pour la vie de tous les jours.
  • Choisissez votre style en fonction. N’adoptez pas un style trop impersonnel ou sonnant trop « corporate ». Les twittos préfèrent qu’on s’adresse à eux sur un pied d’égalité.
  • Évitez les banalités ou les messages qui n’apportent pas de valeur ajoutée.
  • Cherchez à communiquer des scoops plutôt que des informations réchauffées.
  • Attachez de l’importance à la manière dont vous construisez vos tweets. Prenez exemple sur les titres journalistiques qui allient clarté, concision et un côté croustillant.

4. Engager la conversation

« Tirer des tweets dans la bataille » en espérant que les gens vont vous « retwitter »  n’est pas la meilleure chose à faire. C’est en participant activement à la vie de la communauté que celle-ci valorisera votre contribution.

  • Retwittez » les bons contenus.
  • Répondez aux questions et remerciez les twittos pour leurs contributions.
  • Ne vous limitez pas à poster des liens vers vos communiqués de presse ou votre blog.
  • Si vous voyez quelqu’un poster quelque chose d’inexact sur un sujet, n’hésitez pas à le corriger. Si vous détenez en plus des infos exclusives ou de première main, vous passerez pour un expert.
  • Exploitez les « hash tags » utilisés par les autres pour joindre la conversation.
  • Utilisez le signe @ + le nom du twittos pour vous adresser directement à lui.
  • Cherchez les conversations en cours via le moteur de recherche de Twitter.

5. Gérer les réactions négatives

Les réseaux sociaux se démarquent des médias traditionnels par le fait qu’ils sont bidirectionnels. Il faut, dès lors, s’attendre à recevoir des réactions aussi bien positives que négatives. C’est particulièrement le cas pour des organisations actives dans des domaines fort exposés à l’opinion publique comme le nucléaire mais cela peut toucher tout le monde. Des sociétés comme Areva ou Exxon ont, par exemple, récemment fait les frais d’activités nocives pour leurs images.

  • Créez une infrastructure de surveillance pour être prévenu quand quelque chose est dit sur vous. Voici quelques outils Google alerts, Tweetbeep, Trackur, Alterian’s SM2, Radian6.
  • Listez tous les sujets qui peuvent générer des réactions négatives et prévoyez des scénarios de réponse.
  • Préparez vos employés de manière adéquate.
  • Répondez (aussi vite que possible) lorsqu’une réaction négative s’exprime. Dans le “web social”, le silence peut équivaloir au fait de reconnaitre que la critique est fondée. Et une petite étincelle peut très vite faire tâche d’huile. Alors ne prenez pas trop de temps à répondre. Sachez qu’il est mieux vu d’admettre un tort que de ne rien admettre du tout.

Plus d’infos:

Liste des twittos belges classés en fonction de leur influence:

Data News

http://v1n.ch/klout.be/

(Paru dans Inside magazine)

Publicités
Par défaut

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s