SEO

Référencement: le “search” devient de plus en plus social

On le sait, les moteurs de recherche tiennent compte des réseaux sociaux pour juger de la pertinence d’un contenu. Cependant, des zones d’ombre subsistent: leur impact sur les résultats des moteurs de recherche est-il réel? Lesquels sont-ils? Et surtout, comment les exploiter pour améliorer son référencement? Voici quelques éclaircissements bien utiles.

Avec l’influence croissante des réseaux sociaux sur le Web, les moteurs de recherche n’ont pu éviter d’adapter leurs algorithmes. Nous avions déjà eu vent de plusieurs partenariats entre les géants de la recherche sur Internet et des réseaux sociaux depuis 2009. Notamment, celui entre Bing et Facebook pour intégrer des informations liées aux “J’aimes” (ou “Likes” en anglais) et aux profils dans les résultats. Ou l’accord qu’ont conclu Google et Twitter afin d’intégrer des tweets dans les résultats de son moteur.

De toute façon, depuis décembre 2010, Bing et Google l’ont annoncé officiellement: des critères liés aux réseaux sociaux (appelés aussi “signaux”) sont pris en compte pour déterminer la pertinence des résultats.

« La promotion d’un contenu faite par une personne connue a plus d’importance que les promotions opérées par des miliers d’étrangers. »

Comme pour la prise en compte des liens, Google croise différents paramètres: entre autres, des critères comme la qualité et l’autorité de la source et la quantité des partages. De manière générale, Google tient plus compte des tweets provenant de personnes influentes que d’autres.

Olivier Duffez met en garde sur son site, “on est encore loin d’avoir inversé le rôle des backlinks et celui des partages (J’aime, +1, RT, etc.) mais Google pourrait très bien utiliser ces derniers pour confirmer le poids des backlinks.

La recette qui marche

Matt Cutts de Google nous livre sa recette pour gagner en visibilité sur le Web dans une de ces livraisons vidéo suivie assidument par les spécialistes du référencement du monde entier.

“Ce qui est important ce que les gens aient envie de faire des liens vers votre site. Pour cela, il faut qu’il y ait des choses attrayantes sur votre site. D’où la première étape est de créer du contenu. La seconde étape est d’utiliser les réseaux sociaux pour en faire la promotion autour de vous”.

Ces quelques conseils ne sont, cependant, pas de nature à contenter les spécialistes du référencement. Ceux de la plateforme Seomoz ont réalisé des tests qui se sont révélés concluants. Ils ont réussi à se placer en première page de Google pour une requête concurrentielle grâce à Twitter.

« La page avec le plus de partages sera la mieux référencée. »

Quelle est la recette? Un tweet incluant les mots-clefs ciblés ainsi qu’un lien vers la page en question. Bien-entendu, il faut que le compte Twitter ait de la notoriété et qu’il soit largement repris sur Twitter. Pas si évident, donc.

“Entre deux pages qui ont le même nombre de liens entrant, mais pas le même nombre de partages dans les réseaux sociaux, la page avec le plus de partages sera la mieux référencée”, confirme ce spécialiste du marketing digital sur Search Engine Journal.

Google social search et Search, plus your world

Par ailleurs, Google a lancé dernièrement des services intégrés à son moteur de recherche dont leur but est d’élargir les résultats de recherche à vos cercles d’amis: “Google social search” et “Search, plus your world”. Pour comprendre ces services, il faut savoir que Google offre à chacun la possibilité de créer une page de profil (via son compte Google) dans laquelle on peut fournir des informations personnelles ainsi qu’intégrer des liens vers nos réseaux sociaux.

“Pour relier les profils entre eux et créer un cercle social, Google scrute dans différentes sources de données publiques, comme les abonnements à Google Reader”, peut-on lire sur le blog Presse Citron.

Aussitôt cette opération accomplie, quand quelqu’un de votre cercle social fera une recherche sur un terme propre à votre activité sur le Web, un lien supplémentaire « Results from your social circle » sera ajouté aux résultats standards. Google reconnait ainsi que ce qui est considéré comme pertinent pour une personne du cercle social est vu comme pertinent pour ses pairs. Et que la reconnaissance portée par une personne de connue à un contenu a plus d’importance que celle portée à celui-ci par des miliers d’étrangers.

Social media optimization

Pour des raisons évidentes, Google met surtout à l’honneur les résultats provenant de son propre réseau social: Google +.

Dans les résultats de recherche Google, vous trouverez beaucoup de pages et de profils Google + qui ont un bon ranking. Ce qui signifie que Google + constitue une bonne opportunité pour améliorer son référencement via le social media marketing. En effet, en augmentant votre réseau sur Google + et en publiant des contenus pertinents pour vos membres sur Google +, vous augmenterez les chances d’apparaitre bien classé dans les résultats des membres de votre réseau. Le travail consistant à accroître la visibilité d’un produit, d’une marque via les réseaux sociaux s’appelle “social media optimization” (S.M.O.).

Dû à cette prise en compte grandissante des “signaux sociaux” par les moteurs de recherche, l’optimisation pour les moteurs de recherche (ou référencement) doit, donc, de plus en plus recourir à des techniques de S.M.O.

Cette fusion entre deux domaines du marketing Web montre, une fois de plus, à quel point il est important d’aborder le marketing Web de manière transversale.

Publicités
Par défaut

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s