Google, SEO

Comment le référencement vertical devient incontournable

Compétition peu active, visibilité accrue, coûts bas, attraction de nouveaux leads plus qualifiés, etc. les moteurs de recherche verticaux offrent de multiples opportunités pour le référencement. Pourtant ils sont sous-exploités par les sociétés désireuses d’accroître leur présence dans les moteurs de recherche. Selon les experts, leur popularité grandissante représente une tendance lourde du marché.

La plupart du temps quand il s’agit de référencer un site dans un moteur de recherche, on se tourne automatiquement vers « Google search » dont le but est d’indexer les pages présentes sur le Web pour, ensuite, retourner des résultats ordonnés suite à des requêtes sans distinction des types de contenus. À côté des moteurs de recherche dits « généralistes » ou « universels », il existe une multitude de moteurs spécialisés dans un type de contenus Web. Ils sont appelés moteurs de recherche verticaux et ils sont emplacement accès vertical search enginesbasés sur le sujet (chimie, industrie) ou le type de média (vidéos, images, blogs) ou le genre de contenus (lieux géographiques, magasins, actualités). Les personnes cherchant une information liée à un média ou à un sujet particulier ont intérêt à utiliser les outils de recherche verticale. Car, le nombre de contenus présents en ligne accroissant constamment, les bénéfices sont évidents : gains de temps, plus grande précision dans les résultats. Mais ce n’est pas tout, ils offrent aussi des fonctionnalités spécifiques au type de contenu sélectionné. On pense, notamment, aux préférences de recherche et aux informations spécifiques aux types de contenus qu’on peut trouver dans les résultats et qui aident l’internaute à déterminer plus précisément la pertinence des éléments présentés. Sur la page d’accueil du portail Google, ils sont accessibles via le bandeau noir localisé tout en haut de la page.

Pourquoi augmenter sa visibilité dans les moteurs verticaux ?

Ces outils de recherche représentent des opportunités à saisir pour améliorer sa visibilité dans les moteurs de recherche à bien des égards.
Tout d’abord, ils sont utilisés par les internautes. Pour des raisons évidentes de confidentialité, Google ne livre pas de statistiques précises permettant de se rendre compte de leur popularité. Mais on sait, par exemple, qu’environ une recherche sur cinq serait orientée vers un objet local (mot-clef + localité, par exemple). Les services susceptibles d’être utilisés sont Google + local et Google maps.
Amazon devient un des moteurs de recherche principaux pour l’achat de produits aux États-Unis. Une étude de Forrester a montré que 30% des acheteurs en ligne américains utilisaient Amazon en premier lieu pour rechercher un bien de consommation.
Ensuite, parce que Google intègre, depuis quelques années, les résultats provenant des moteurs verticaux à ceux de la recherche universelle. Cette intégration donne ce qu’on appelle dans le jargon : l’« Universal search ». Le géant de la recherche sur le Web se base sur son expérience des requêtes et du sens des mots pour déterminer quels « résultats verticaux » seraient susceptibles d’être mélangés aux résultats « classiques ». Prenons l’exemple du terme «Mulholland Drive Hollywood » : en plus de désigner une chaussée située à Hollywood (Los Angeles), « Mulholland Drive » est le titre d’un film de David Lynch.

« Toute personne cherchant une information liée un sujet particulier a plutôt intérêt à utiliser les outils de recherche verticale. »

En tapant cette requête dans Google Search, on trouve des résultats provenant de trois moteurs de recherche verticaux différents en première page! Tout en haut, il y a la « onebox » de Google maps reprenant une sélection de lieux présents dans l’entité « Mulholland Drive » avec une carte du lieu dans la colonne de droite. Plus bas, on trouve la « onebox » de Google Image présentant des images du lieu, et enfin, une vidéo du lieu postée sur YouTube. recherche universelle
De là, on peut en déduire que Google prévoit que l’utilisateur cherche à:

1/ localiser l’endroit;
2/ trouver des lieux intéressants à visiter;
3/ trouver une description et/ou un historique du lieu;
3/ se représenter visuellement à quoi ressemble le lieu.

Un autre exemple illustrant bien cette technique: en tapant le mot-clef « Afghanistan», on trouvera un bloc de résultats provenant de «Google actualités» sur la première page ainsi qu’une vidéo.
Pour décider de remplacer un résultat de recherche classique (menant vers une page Web) par un résultat vertical, Google procède au cas par cas. Si un résultat provenant de Google places est plus pertinent qu’un résultat classique, Google remplace ce dernier par un résultat vertical.

La version de Google États-Unis offre plus de variété car Google dispose d’une plus grande variété de moteurs de recherche spécifiques à certains domaines comme : les recettes de cuisines, les magasins en ligne, les vols d’avions.

« Environ une recherche sur cinq serait orientée vers un objet local. »

Il faut s’attendre à voir une plus grande mixité des résultats dans les versions européennes à l’avenir.
Selon l’expert Dany Sullivan de Search Engine Land cette tendance est générale et va s’amplifier dans le futur : « La première génération des moteurs se focalisait sur les mots présents dans le contenu pour référencer une page. La seconde génération des moteurs tirait parti de l’analyse des liens. La troisième génération prend en compte les données provenant des utilisateurs (activités dans les réseaux sociaux, visites/clicks, etc.) et cherche à rendre la recherche plus verticale. »

D’ailleurs les deux principaux concurrents, Bing et Yahoo! disposent aussi de moyens de recherche verticaux qu’ils intègrent également dans leur moteur principal.
Dès lors, optimiser sa présence dans les moteurs verticaux présente un avantage collatéral évident : il permet d’accroître ses chances d’être repris dans le moteur de recherche le plus utilisé.

Enfin, comme Forrester le relève bien, « le SEM via les moteurs verticaux est un antidote à la compétition grandissante qui sévit dans le domaine du marketing des moteurs de recherche rendant plus difficile le référencement aussi bien dans les résultats naturels que payant (augmentation des coûts par clics, stagnation des taux de conversion, etc.). Il fournit des nouvelles opportunités de génération de trafic et de leads sur des segments niches très peu exploités. »

Pas qu’une question de positionnement

La manière dont Google met en avant les résultats visuellement via les snippets peut aussi avoir un impact sur le click-through-rate (CTR), et donc, les conversions selon le célèbre blog de référencement SEOmoz.
Tout d’abord un petit détour pour expliquer ce que sont des « snippets » et quelle est leur utilité. Les snippets sont les informations extraites d’une page Web par un moteur de recherche qui composent un résultat dans un moteur de recherche. snippet SEO
Ils permettent de se faire une idée sur la page référencée en mettant en avant de manière visuelle, par exemple, des produits, des prix et des évaluations rapidement. Ils servent à aider les internautes à leurs donner plus d’informations sur le contenu de la page référencée sans que ceux-ci ne doivent clicker.
C’est un moyen dont les webmasters disposent pour de se démarquer de la compétition en optimisant leurs pages afin de youtube référencement verticalmettre en avant certains contenus clefs. Selon une enquête de Moz, 20 à 30 % des sociétés enquêtées ont vu leur CTR augmenter après avoir optimiser des snippets relatifs à leurs pages Web.
Les snippets des résultats verticaux prennent une autre forme que ceux des résultats classiques. Ce qui accroît les chances d’attirer plus l’attention. Par exemple, un résultat provenant de YouTube intègrera une image de la vidéo, contrairement à un résultat classique qui ne comporte que du texte.
Un résultat provenant de Google places intègrera un visuel des évaluations postée par les utilisateurs de Google places ainsi qu’une localisation sur la carte.

global search- pizza bruxelles

Google places, un must pour toute société à implantation locale

Nous avons choisi de vous présenter des informations permettant d’augmenter votre visibilité et votre positionnement dans Google places (maps). Car il s’agit d’un moyen incontournable pour toute société ou profession devant faire sa promotion au niveau local. C’est le cas, par exemple, des chaînes de fast-food ou d’un dentiste.

Le développement du moteur de recherche local est une priorité pour Google. Selon le géant de la recherche sur Internet, une recherche sur cinq serait orientée vers un objet local : par exemple, la recherche d’un vendeur de pizza situé à Bruxelles. C’est pourquoi ce service de Google a fortement évolué ces dernières années.  places-pizzas-bruxellesGoogle offre la possibilité de lier la page « Google plus local » aux résultats de recherche. Google plus local permet aux prospects de recommander, partager, évaluer, trouver la route et de vous localiser. Résultat : certaines informations comme les notes, les avis (ainsi que leur nombre) laissés par les utilisateurs de Google plus, une vidéo, le logo, l’adresse de l’établissement postée par le propriétaire de l’établissement sont reprises dans les résultats de Google maps.

La première étape consiste à s’inscrire dans l’annuaire à cette adresse (www.google.com/business/placesforbusiness) en introduisant toutes les données requises.

Top 8 des facteurs jouant un rôle dans le référencement (selon David Mimh, spécialiste en SEO local):

1. Avoir une adresse physique dans la ville sur laquelle la recherche est effectuée.

2. Le propriétaire de la page Google place a été identifié comme étant le bon (après vérification manuelle).

3. Association à une bonne catégorie d’activité

4. Nombre d’avis exprimés par des personnes ayant été dans l’établissement

5. Correspondance entre l’adresse physique présente sur le site de la société et l’adresse mentionnée dans Google Places.

6. Mention de la localité dans le titre de la landing page Google Places

7. Mention du terme recherché (par exemple : « Pizza » dans « Pizza Bruxelles ») dans le texte des avis exprimés

8. Qualité et autorité des avis publiés sur d’autres sites reconnus comme Yelp.com.

Publicités
Par défaut

3 réflexions sur “Comment le référencement vertical devient incontournable

  1. Appreciating the hard work you put into your blog and detailed information you present.
    It’s nice to come across a blog every once in a while that isn’t
    the same old rehashed material. Wonderful read!
    I’ve saved your site and I’m including your RSS feeds to my Google account.

  2. Hi! I could have sworn I’ve visited this blog before but after
    going through many of the articles I realized it’s new to me.
    Regardless, I’m certainly pleased I discovered it and I’ll be book-marking it
    and checking back often!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s